Collisions

Jérôme Bertholon
2011

Music for tape, 13'

Cet oeuvre a été créée au cours du projet Ambiant Creativity, dans le cadre du programme de résidence, avec le soutien de la Communauté Européenne.

« Dans ce morceau, une musique utopique révèle différentes facettes de sa personnalité en traversant des structures qui la contraignent à prendre des formes plausibles toujours différentes. Il s’agissait en fait pour moi de trouver un point d’équilibre entre la rigueur d’une construction abstraite et l’intuition, de façon à ce que la situation de composition soit en permanence féconde et stimulante, ces deux pôles échangeant de l’énergie.  J’ai ainsi pris le parti de travailler sur la mise en place de cadres formels stricts que je pourrai occuper librement. Pour ce faire, j’ai créé au départ un petit nombre de structures métriques possédant des propriétés variées du fait de la plus ou moins grande régularité de leur composition interne. Stables ou saccadées, elles contiennent des contractions et dilatations qui à défaut de constituer un phrasé en représentent au moins le squelette.  En prenant appui sur ces quelques éléments de base la musique développe des architectures différentes, certains principes sous-tendant des textures que tout semble opposer. Des champs contrapuntiques denses sont évidés pour révéler des lignes détaillées qui s’y trouvaient en fait contenues en germe. La musique se présente ainsi comme un bloc dont l’observation ferait émerger des relations entre la forme d’ensemble et le détail des nervures, comme si, en effectuant un incessant voyage à travers différentes dimensions, les mêmes principes étaient toujours présents. »

Disponible sur le DVD Ambiant Creativity.

About the Author / A propos de l’auteur
Son premier contact avec la musique s'effectue grâce à son oncle qui lui apprend à jouer ses premiers accords de guitare durant un été alors qu'il a une dizaine d'années.
Intéressé par l'apprentissage il prend alors des leçons dans une petite école de musique, mais ce n'est que plus tard, vers l'âge de 14 ans, que commence une vraie passion pour la musique avec la découverte du hard-rock et du métal. Il joue alors avec différents groupes au sein desquels il compose ses premiers riffs et morceaux, selon une approche concrète, directement sur l'instrument. Après quelques années dans cet univers, l'intérêt grandissant qu'il éprouve pour l'aspect  « compositionnel » le conduit à découvrir la musique dite « classique », ce qui change définitivement l'orientation de sa vie. Il entreprend alors des études de guitare classique et découvre dans le même temps les musiques contemporaines instrumentales et électroniques. Il décide d'apprendre la composition, et suit un enseignement au CNR de Lyon avant d'intégrer le CNSMD. Là, avec Robert Pascal, François Roux, Denis Lorrain et Michele Tadini, il travaille autant sur des musiques instrumentales que sur des techniques électroacoustiques (en particulier sur les synthèses additive et par interpolation de tables d'ondes).
Les principales caractéristiques de sa musique sont probablement le goût du détail, la recherche de sensations mélodiques et rythmiques fondamentales, l'intention de fonctionnaliser les objets, la musique étant davantage construite de l'intérieur que de l'extérieur.
Ses influences vont du Moyen-Age au XXeme siècle en ce qui concerne la tradition écrite, mais comprennent aussi certains aspects des musiques traditionnelles, de la musique électronique populaire, du rock et du métal.
En tant que guitariste, il continue à pratiquer l'improvisation libre, en particulier avec le collectif SRI (Service Respiratoire Insurrectionnel).