Ecole Européenne Supérieure de l'Image - EESI

Contact EESI :
Daniel Barthélemy

http://www.eesi.eu

L’EESI est l’une des premières écoles d’art en France à s’être frottée aux technologies numériques. Elle dispose d’un potentiel fort et diversifié d’enseignement autour de ces technologies. Dans sa collaboration avec l’ACROE-ICA, elle a mûri depuis plus de cinq ans, un parcours conceptuel, scientifique, artistique et pédagogique. Ce parcours a conduit l’équipe ARCAD, partenaire de ce projet, a proposer un programme d’enseignement et de création qui ne se fonde pas sur la consommation des logiciels « prêts à utiliser » mais qui s’ancre sur l’idée que le processus de création ne peut se dérouler en l’absence totale de compréhension des concepts en jeux et des mutations sans doute fondamentales des technologies actuelles pour la création artistique. Elle a donc proposé aux étudiants de l’EESI (l’enseignement est un enseignement sur 5 ans) et aux enseignants concernés, de mettre à la question trois logiciels GENESIS (ACROE), MIMESIS (ACROE), SYNTHETIC VIDEO (EESI), choisi par leur propriété de transparence des concepts implantés par la technologie, ce qui est un fait rare. Elle a pu ainsi entrer dans une phase d’observation et d’analyse des difficultés conceptuelles, techniques et comportementales liées aux mutations de l’activité de création telle qu’elle est transmise et enseignée dans les écoles d’art. Elle a pu ainsi mettre au centre des débats et expériences des attentes telles que :

  1. Approfondir les trois questions fondamentales mises en évidence dans ARCAD inscrites par nature dans les arts numériques qui sont :  (1) le dilemme espace / temps et plus généralement forme / mouvement, (2) le rapport à la matière et le double vertige de la dématérialisation / re-matérialisation, (3) la différenciation entre interaction et interactivité.
  2. Rapprocher les arts visuels et les arts musicaux, en ce sens qu’ils procèdent intimement de la relation au temps, et que leur coopération contemporaine nécessite de développer un substrat fondamental commun sur leurs mutations dans le contexte de l’informatique. Les outils MIMESIS et GENESIS proposent un socle conceptuel commun qu’il serait dommage de ne pas explorer, tant la demande de leur jonction est forte dans toutes les disciplines artistiques. L’EESI est sans aucun doute une tête de pont dans ce domaine. En effet, plus d’une moitié des projets d’étudiants qui se sont exprimés dans le projet ARCAD portaient sur la jonction son / image et plusieurs étudiants ont relevé l’aspect positif de la dualité MIMESIS / GENESIS.