Home : Ambiant and Instrumental Creativity

> Go to English version

Ce site présente les résultats artistiques et scientifiques de deux projets de recherche traitant des évolutions des arts au contact des nouvelles technologies : CREATIVITE INSTRUMENTALE et AMBIANT CREATIVITE. Vous y trouverez en particulier des articles, souvent accompagnés d'un présentation vidéo par leur auteur.

En savoir +


CREATIVITE INSTRUMENTALE est un projet du Programme 2008 « la création : acteurs, objets, contextes » de l’Agence Nationale de la Recherche. Il a été porté de 2009 à 2011 par trois partenaires : le laboratoire ICA (Grenoble, France), l’EESI (Angoulême-Poitiers, France) et le laboratoire IDMIL (Montréal, Canada).

L’objet de Créativité Instrumentale est l’étude, dans le contexte des technologies de l’information et de la communication, des mutations des processus de création dans les arts instrumentaux du temps que sont les arts musicaux, les arts visuels dynamiques et les arts chorégraphiques. Il examine les questions liées à la notion d’instrumentalité et à son rôle dans le processus de création de manière à définir les conditions de sa réalisation avec l’ordinateur, quitte à secouer et bouleverser les processus purement informationnels que celui-ci propose nativement. L’introduction de l’instrumentalité dans les outils informatiques de création, notamment par le biais de simulations physiques et d’interfaces à retour de force, signe le retour du corps, du geste, de la relation physique et énergétique, et s’inscrit donc fortement dans un ensemble de questionnements traversant l’ensemble des arts instrumentaux du temps. Les thèmes clés du projet sont donc :

  • Instrumentalité et écriture : une nouvelle alliance est-elle à l’œuvre aujourd’hui ?
  • La dématérialisation constatée des objets dits « virtuels » peut-elle être dépassée, sans diminuer le potentiel créatif offert par les outils informatiques ?
  • Le nouveau rapport au processus de création, rendu plus facilement observable par les technologies numériques, permet-il de penser ce processus lui-même comme œuvre ?

> Site du projet

 

AMBIANT CREATIVITY est un projet du programme Culture (2007- 2013) de la Commission Européenne destiné à des initiatives de mise en valeur de la diversité culturelle de l’Europe et d’extension de son patrimoine culturel. Il a été porté, en 2010 et 2011, par quatre partenaires : l’ACROE (Grenoble, France), le ZKM (Karlsruhe, Allemagne), les Départements de musique et des arts visuels de l’Université Ionienne (Corfou, Grèce) et le laboratoire Ingénierie de la Création Artistique de Grenoble INP (Grenoble, France).

Le projet AMBIANT CREATIVITY articule 4 activités :

  • une activité de création, avec la réalisation de 3 projets artistiques portés par des jeunes artistes avec accompagnement dans chacun des sites par un artiste ou un scientifique internationalement reconnu (Grenoble juil. 2010, Corfou nov. 2010, Karlsruhe fév. 2011, Grenoble nov. 2011) ;
  • une activité de pédagogie et de réflexion, avec l’organisation de 4 workshops par chacun des partenaires : (Grenoble fév. 2010, Corfou mai 2010, Karlsruhe mars 2011, Grenoble nov. 2011) ;
  • une activité scientifique et artistique visant à analyser les mutations du processus de création avec les technologies numériques ;
  • une activité de dissémination des expériences théoriques et pratiques lors du symposium européen #AST 2011 à Grenoble.

Le thème principal du projet AMBIANT CREATIVITY concerne les mutations du processus de création artistique stimulées par l’apparition des technologies numériques dans le champ des arts musicaux, visuels et multisensoriels.

On peut aujourd’hui constater une diversité et une dissémination inouïe des outils numériques pour la création. Mais cela s’accompagne parfois d’une certaine confusion entre les processus de création rendus possibles par ces outils, confusion née d’une mécompréhension des ruptures de paradigme introduites par chaque technologie fondamentalement nouvelle.

Les objectifs du projet consistaient à œuvrer au développement de la « créativité ambiante » en promouvant le potentiel des nouvelles technologies numériques pour les arts, en revisitant la jonction de ces technologies avec la création artistique et en œuvrant à leur appropriation réelle par les artistes, au moyen d’une meilleure compréhension, à un niveau fondamental, de ces technologies et des mutations des processus de création qu’elles stimulent.

> Site du projet (en anglais)